Licence en affaires interafricaines

EENI- École Supérieure de Commerce International

Licence en affaires interafricaines (à distance, 180 ECTS - CECT, trois années, bilingue Français)

Présentation de la Licence en affaires interafricaines

Selon l’UNICEF « L’avenir de l’humanité est de plus en plus africain », en trente-cinq ans, 25 % de la population mondiale sera africaine (1 000 millions de Nigériens en 2100). Les Africaines et les Africains peuvent se bénéficier de ce dividende démographique africain.

Les leaders politiques africains, à travers de l’Union Africaine (l’Agenda 2063 : « l’avenir que nous voulons pour l’Afrique »), croient fermement en la création d’un marché commun africain, la zone de libre-échange continentale africaine (CFTA) composée par les cinquante-quatre pays africains (un milliard de personnes, un PIB combiné de 1,2 trillion de dollars).

Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement et les communautés économiques régionales (CER) africaines sont les piliers pour atteindre le marché commun africain.

Mais pour réussir l’intégration africaine, ils sont nécessaires des grands investissements (principalement en infrastructures), et des profondes réformes (les douanes africaines, les systèmes financiers, la gouvernance économique…) pour parvenir d’augmenter le commerce intra-africain de 10 % actuel jusqu’au 25 % (l’objectif fixé pour l’Union Africaine).

Il est nécessaire que les entreprises et les organisations puissent disposer des experts en affaires interafricaines capables de faire des affaires dans les 54 pays africains.

Pourquoi faire des affaires en Afrique ?

Langue de la Licence en affaires interafricaines

La Licence en affaires interafricaines est bilingue en Français + Anglais Bachelor's Degree Africa (ou Portugais Licenciatura Africa Espagnol Grado Africa), toutes elles langues officielles de l’Union Africaine. Dans les prochaines éditions il sera possible d’étudier en arabe et en swahili. L’étudiant a accès aux matériels dans ces langues.

Début de la licence : janvier 2018.

Les objectifs de la Licence en affaires interafricaines

 La Licence en Affaires Interafricaines est conçue pour fournir à l’étudiant une vision globale et pratique sur tous les thèmes en relation avec les affaires interafricaines :

  1. Les institutions économiques dirigeant la transformation de l’Afrique
  2. Les opportunités d’affaires dans les 54 marchés africains
  3. La transformation économique africaine
  4. Les affaires dans les cinq espaces économiques africains : l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est, l’Afrique centrale, l’Afrique australe et le Maghreb
  5. L’intégration régionale en Afrique et les communautés économiques régionales
  6. La logistique en Afrique
  7. Les relations internationales africaines avec l’Union Européenne, l’Inde, la Chine, les BRICS, les États-Unis, la Turquie, la Corée du Sud, le Japon, les pays arabes… en savant profiter les accords commerciaux et les préférences avec ces pays
  8. La mondialisation et les organisations internationales
  9. Les concepts-clés du commerce international

La Licence en affaires interafricaines s’adresse à des étudiants qui désirent se spécialiser ou se recycler sur tous les aspects des affaires interafricaines.

La Licence en affaires interafricaines est conçue en tenant compte les caractéristiques des étudiants africains et aussi de la diaspora africaine. Mais il est également ouvert à tout étudiant non africain qui souhaite se spécialiser dans les affaires interafricaines.

Télécharger la plaquette de présentation de la licence (PDF).

Profitez les opportunités d’emploi que l’Afrique vous offre et participez au développement et à l’intégration économique africaine.

Notre engagement et expérience en Afrique

Nous croyons en l’Afrique

Pour dessiner la Licence en Affaires Interafricaines l’Université a adopté la vision de l’Union Africaine « L’avenir que nous voulons pour l’Afrique », l’expérience de l’EENI (École Supérieure de Commerce International) de plus de quinze ans en Afrique et l’opinion de nôtres étudiants des 54 pays africains, des nôtres enseignants et des nôtres partenaires.

Master en commerce international Burkina

Structure de la Licence en affaires interafricaines

Les UE de la Licence en affaires interafricaines ECTS CECT
L1 Première année (60 ECTS - CECT)
   Premier semestre  
Institutions africaines (licence Afrique, L1-1)
Télécharger le programme du premier semestre en PDF
 
UE-1. La mondialisation et les organisations internationales

L’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Banque Mondiale, le Fonds monétaire international (FMI), les Nations Unies...
6
UE-2. Les espaces économiques africains (carte)

L’Afrique de l’Ouest, l’Afrique centrale, l’Afrique australe, l’Afrique de l’Est et le Maghreb.
7
UE-3. Les concepts-clés du commerce international 2
UE-4. La civilisation africaine

Histoire économique de l’Afrique, la traite négrière et l’esclavage, la colonisation et l’indépendance. La population africaine...
5
UE-5. Les institutions dirigeant la transformation de l’Afrique (structure)

L’Union africaine (UA), le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement...
5
UE-6. La transformation économique de l’Afrique (structure)

L’Initiative africaine de la croissance verte, le régime minier de l’Afrique, le secteur industriel africain, la politique industrielle africaine, le secteur agricole africain. Les investissements, la transformation et le développement en Afrique.
5
  Deuxième semestre  
Économie africaine (licence Afrique, L1-2)
Télécharger le programme du deuxième semestre en PDF
 
UE-7. Les techniques du commerce international

Les Incoterms et les douanes du commerce international. Le crédit documentaire et les moyens de paiement.
10
UE-8. L’Afrique : les affaires et l’économie (structure)

L’état de l’économie africaine, la femme africaine comme l’un des piliers de l’économie africaine, la gouvernance économique en Afrique, les marchés pionniers africains, l’Afrique : le prochain continent émergent...
5
UE-9. Le transport et la logistique internationale (structure)

La chaine du transport international, le transport maritime, aérien, routier, ferroviaire et le transport multimodal, les documents, les couts et l’assurance du transport international, l’emballage d’exportation...
5
UE-10. Les corridors de transport africains. Les ports africains (structure)

Le transport et la logistique en Afrique, le programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), le transport maritime en Afrique, les ports africains, les corridors africains du transport, les TIC, le commerce et l’intégration régionale en Afrique, les chaines de valeur africaines...
10
L2 Deuxième année (60 ECTS - CECT)
   Troisième semestre  
Pays ouest-africains (licence Afrique, L2-3)
Télécharger le programme du troisième semestre en PDF
 
UE-11. L’intégration économique en Afrique de l’Ouest (structure) (intégration)

La CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest), la ZMAO (Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest), l’UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine), l’Union du fleuve Mano...
4
UE-12. Faire des affaires dans les pays ouest-africains I (structure)

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Libéria, le Mali, le Niger
13
UE-13. Faire des affaires dans les pays ouest-africains II (structure)

Le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Les femmes et les hommes d’affaires nigérians
8
UE-14. Les organisations économiques et d’intégration régionales africaines

La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), la Communauté est-africaine (EAC), le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), l’accord tripartite
5
  Quatrième semestre
Afrique australe (licence Afrique, L2-4)
Télécharger le programme du quatrième semestre en PDF
 
UE-15. Les affaires en Afrique australe (structure) (intégration)

L’Afrique du Sud, le Botswana, le Lesotho, la Zambie, le Zimbabwe, la Namibie, le Swaziland. L’Union douanière de l’Afrique australe (SACU)
9
UE-16. L’intégration économique en Afrique centrale et les affaires dans les pays centre-africains I (structure) (intégration)

La CEMAC (Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale), la CEEAC (Communauté Économique des États de l’Afrique centrale).

L’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République du Congo et le Gabon
8
UE-17. L’intégration économique en Afrique Centrale et les affaires dans les pays centre-africains II

La République centrafricaine, le Tchad, la Guinée équatoriale, la République démocratique du Congo, le Rwanda et Sao Tomé
8
UE-18. L’intégration économique en Afrique de l’Est (structure) (intégration)

L’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), COMESA, EAC, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, l’Initiative du bassin du Nil, la Commission de l´Océan Indien...
2
UE-19. Faire des affaires en Égypte

L’économie égyptienne, le commerce international égyptien, les hommes d’affaires égyptiens...
3
L3 Troisième année (60 ECTS - CECT)
  Cinquième semestre  
Pays est-africains (licence Afrique, L2-5)
Télécharger le programme du cinquième semestre en PDF
 
UE-20. Faire des affaires dans les pays est-africains I (structure)

Les Comores, Djibouti, l’Érythrée, l’Éthiopie, l’Île Maurice et le Kenya
11
UE-21. Faire des affaires dans les pays est-africains II

Madagascar, le Malawi, le Mozambique, l’Ouganda et les Seychelles
7
UE-22. Faire des affaires dans les pays est-africains III

La Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud et la Tanzanie
7
UE-23. Les relations internationales de l’Afrique I (structure)

La Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA, États-Unis), la coopération sino-africaine (FOCAC), la coopération Afrique-Inde, le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne
5
   Sixième semestre  
Relations internationales africaines (licence Afrique, L2-6)
Télécharger le programme du sixième semestre en PDF
 
UE-24. Les relations internationales de l’Afrique II

La Coopération Afro-Arabe, Le Partenariat Afrique-Turquie, l’Afrique et les pays BRICS (le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud)...
5
UE optative 1 : l’étudiant doit choisir l’un des modules suivants

a) L’intégration régionale en Afrique : vers la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) (structure), ou

Les Communautés économiques régionales (CER), l’état de l’intégration régionale en Afrique, le Plan d’action pour l’intensification du commerce intra-africain, l’intégration financière en Afrique, les chaines de valeur africaines, la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC)

b) Faire des affaires au Maghreb (structure)

L’Union du Maghreb arabe (UMA). Le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie. Les hommes d’affaires maghrébins

8
U-E optative 2 : à choisir entre la liste des unités d’enseignement optatives proposées par l’Université (*) 5
Unités d’enseignement de remise à niveau (**)  
Travail fin de licence - stage 12

(*) Unités d’enseignement optionnelles (Télécharger en PDF):

  1. Non à la corruption [4] (structure)
  2. Les documents du commerce international [1]
  3. Le financement du commerce international [4]
  4. Le contrat international [2]
  5. La distribution internationale [5]
  6. La promotion internationale [5]
  7. La négociation interculturelle [3]
  8. Les études des marchés internationaux [2]
  9. La politique de produit sur les marchés internationaux [2]
  10. Le prix à l’exportation [1]
  11. La segmentation, la marque et le positionnement [4]
  12. L’éthique et les affaires [1]
  13. L’introduction au christianisme (pour les étudiants musulmans) [4]
  14. L’introduction à l’islam (pour les étudiants chrétiens) [4]
  15. Activités sportives, culturelles, de coopération ou de représentation des étudiants [4]
  16. Mentor étudiants de l’Université [4]

(**) Unités d’enseignement de remise à niveau (non créditées) : Langues pour les affaires (niveau 1 et niveau 2). Pour les étudiants

  1. Francophones : anglais
  2. Anglophones : français
  3. Arabophones, Lusophones et de la Guinée équatoriale : anglais ou français

Notes :

  1. PDF: Télécharger le programme et les objectifs du module
  2. ECTS = Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  3. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférables (CAMES)

Les étudiants Clément Lonfo et Christelle Yameogo du Burkina Faso en recevant le diplôme du Master :
Clément Lonfo et Christelle Yameogo EENI

Des étudiants africains EENI
Étudiants africains EENI



Université U-EENI