Accord tripartite COMESA-EAC-SADC (Cours, Master)

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD : l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Le cadre institutionnel
  3. Les domaines d’intervention
  4. La zone de libre-échange tripartite (ZLE)
  5. La facilitation du commerce
  6. La facilitation des transports : le corridor nord-sud
  7. Le développement des infrastructures (*)
  8. Les mécanismes liés au commerce (*)
  9. Les corridors et les infrastructures de la région du COMESA-SADC-EAC
  10. Étude de cas : le mécanisme de rapport, le suivi et l’élimination des obstacles non tarifaires (*)
  11. Vers la zone de libre-échange continentale africaine

(* Uniquement disponibles en anglais).

Les objectifs de l’unité d’enseignement « l’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs (union douanière) et les domaines de coopération de l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres du tripartite
  3. Comprendre les avantages de la zone de libre-échange tripartite (ZLE)
  4. Analyser les programmes de facilitation du commerce, des transports (les corridors africains...), de l’élimination des obstacles techniques au commerce (OTC) non tarifaires.
  5. Comprendre l’accord tripartite comme une étape vers la zone de libre-échange continentale africaine

L’unité d’enseignement FOAD « L’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Doctorats : affaires africains, commerce mondial
  2. Masters : affaires en Afrique, affaires, marchés francophones africains et relations internationales
  3. Cours (Diplôme d’Université) : Afrique de l’Est, Afrique centrale, Afrique australe, l’intégration régionale en Afrique

Étudiant africaine master / doctorat FOAD en affaires

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français ou Doctorats masters affaires en anglais COMESA-EAC-SADC tripartite Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Tripartito COMESA-EAC-SADC Étudier master FOAD affaires, portugais Tripartido COMESA-EAC-SADC.

Crédits de l’unité d’enseignement FOAD de l’École d’Affaires EENI & Université HA « L’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » : 0,1 ECTS - CECT

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD : l’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
Zone de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Portail africain de l’École d’Affaires EENI & Université HA

Afrique - École d’Affaires EENI & Université HA

Description de l’unité d’enseignement FOAD : l’accord tripartite COMESA-EAC-SADC :

L’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC (Afrique).

  1. 26 pays africains (50 % des membres de l’Union africaine)
  2. La population de la zone tripartite : 600 millions (57 % de l’Union africaine)
  3. Le produit intérieur brut (PIB) : 1 000 milliards de dollars (58 % du PIB de l’Union africaine)

L’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC a pour objectif la mise en place accélérée d’une zone de libre-échange (ZLE) englobant les États membres/partenaires des trois organisations avec l’objectif principal de créer une Union douanière unique.

L’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC est une organisation de tutelle qui regroupe trois communautés économiques régionales de l’Afrique :

  1. La Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC). Membres : le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda
  2. Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA). Membres : le Burundi, les Comores, la République démocratique du Congo, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Libye, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, le Rwanda, les Seychelles, le Soudan, le Swaziland, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe
  3. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Membres : l’Afrique du Sud, l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, le Swaziland, la République unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe

Tableau comparatif de l’accord du libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC :

Pays membres du tripartite COMESA-EAC-SADC

Les corridors de transport africains :

  1. Le corridor Tripoli-Windhoek
  2. L’autoroute transafricaine N’Djaména-Djibouti
  3. Le corridor central
  4. Le corridor Le Caire-Gaborone
  5. Le corridor Lagos-Mombasa

Les ports de la région du tripartite :

  1. Le port de Lobito et le port de Luanda
  2. Port Saïd
  3. Le canal de Suez
  4. Port-Soudan
  5. Le port de Djibouti
  6. Le port de Mombasa
  7. Le port de Dar es Salam
  8. Le port de Maputo
  9. Le port de Durban
  10. Le port de Walvis Bay

L’accord du libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC appartient à la civilisation africaine :

  1. L’espace économique centrafricain
  2. L’espace économique d’Afrique australe
  3. L’espace économique d’Afrique de l’Est


(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)