EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Zimbabwe, Harare



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Zimbabwe. Harare.

  1. L’introduction à la République du Zimbabwe Zimbabwe (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) (Afrique australe) ;
  2. Faire des affaires à : Harare, Bulawayo ;
  3. L’économie zimbabwéenne ;
  4. Le commerce international zimbabwéen
    1. Les douanes : l’Administration fiscale du Zimbabwe.
  5. Les opportunités d’affaires et d’investissement au Zimbabwe
    1. L’agriculture ;
    2. La fabrication ;
    3. L’exploitation minière ;
    4. Le tourisme ;
    5. L’énergie ;
    6. L’eau et l’assainissement ;
    7. Les technologies de l’information et de la communication ;
    8. Le financement et l’assurance ;
    9. Les services.
  6. Étude de cas : l’entreprise Makomo Ressources ;
  7. L’histoire du Zimbabwe ;
  8. L’accès au marché zimbabwéen ;
  9. Le plan d’affaires pour le Zimbabwe.
Des hommes et des femmes d’affaires du Zimbabwe
  1. Divine Ndhlukula ;
  2. Sifiso Dabengwa ;
  3. Strive Masiyiwa.

Les buts de l’unité d’enseignement « Le commerce international et les affaires au Zimbabwe » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Zimbabwe ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Zimbabwe ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Zimbabwe ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Zimbabwe avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché zimbabwéen ;
  6. Étudier le profil d’hommes d’affaires zimbabwéennes.

Exemple :
Le commerce international et les affaires au Zimbabwe :

Exemple :
Sifiso Dabengwa. Homme d’affaires zimbabwéen (Zimbabwe)

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique australe

Étudiant africaine (cours, master, doctorat) en affaires internationales

L’UE « Les affaires au Zimbabwe » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Masters (MIB) : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Cours : affaires en Afrique australe.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Zimbabwe Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Zimbabue Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Zimbabue.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Zimbabwe » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Commerce international et affaires au Zimbabwe.

La République du Zimbabwe : un pays enclavé avec d’énormes ressources minérales (le cuivre, le nickel, l’or...).

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Le transport et la logistique au Zimbabwe.

Les corridors transafricains :

  1. Le corridor Le Caire-Gaborone ;
  2. Le corridor Beira-Lobito (Angola) ;
  3. Le corridor nord-sud ;
  4. Le corridor de croissance Asie-Afrique.

Les ports les plus prochains :

  1. Le port de Lobito (Angola) ;
  2. Le port de Walvis Bay (Namibie, Corridor Trans-Caprivi) ;
  3. Le port de Maputo (Mozambique - Corridor de développement de Maputo) ;
  4. Le port de Durban (Afrique du Sud). La distance Durban-Harare : 1 674 kilomètres.

Exemple :
Corridor nord-sud : le Botswana, la République démocratique du Congo, le Malawi, le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Cours transport routier

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Le Zimbabwe à un accès préférentiel aux marchés suivants :

  1. Le Zimbabwe appartient à l’espace économique d’Afrique australe ;
  2. Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
    1. L’accord COMESA - États-Unis.
  3. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC)
    1. L’accord de libre-échange Union européenne-SADC.
  4. L’accord COMESA-EAC-SADC tripartite ;
  5. La zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) ;
  6. L’accord de libre-échange Namibie-Zimbabwe ;
  7. Le Zimbabwe n’est pas éligible pour l’AGOA ;
  8. Les relations Union européenne-Zimbabwe
    1. L’accord de partenariat économique Union européenne-Zimbabwe ;
    2. L’accord de libre-échange Union européenne - États d'Afrique orientale et australe (Madagascar, Maurice, Seychelles, Zimbabwe) ;
    3. Le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne (Cotonou).
  9. Les accords commerciaux bilatéraux avec la Chine, le Canada, le Malawi et le Japon ;
  10. L’accord de libre-échange (ALE) avec l’Inde ;
  11. L’accord de libre-échange Royaume-Uni - Maurice-Seychelles-Zimbabwe ;
  12. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC) ;
  13. La Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) pays invité.

Exemple :
Commerce international COMESA (marché commun de l'Afrique orientale et australe)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
COMESA (marché commun de l’Afrique orientale et australe) le Burundi, les Comores, la République démocratique du Congo, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya...

Formation online (cours, master, doctorat) : Institutions africaines (UA, AFDB, AUDA-NEPAD, UNECA)

Les organisations commerciales et économiques africaines.

  1. L’Union africaine (UA)
    1. La Convention lutte contre la corruption (UA).
  2. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  3. La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ;
  4. L’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) ;
  5. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique ;
  6. Le Partenariat Turquie-Afrique ;
  7. Le Partenariat Corée du Sud-Afrique ;
  8. Le Partenariat Japon-Afrique ;
  9. La Coopération afro-arabe ;
  10. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) ;
  11. Le Forum sur la coopération sino-africaine ;
  12. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ;
  13. Le Forum Afrique du Sud-Inde ;
  14. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Divine Ndhlukula (femme d’affaires zimbabwéenne, entreprise de sécurité SECURICO Zimbabwe)

La République du Zimbabwe.

  1. Les frontières du Zimbabwe : la Zambie, le Mozambique, l’Afrique du Sud et le Botswana ;
  2. La population zimbabwéenne : 16,1 millions d’habitants ;
  3. La superficie du Zimbabwe : 390 580 kilomètres carrés ;
  4. La langue officielle du Zimbabwe : l’anglais ;
  5. Les langues locales du Zimbabwe : le shona et le ndebele ;
  6. La capitale zimbabwéenne : Harare ;
  7. Les plus grandes villes du Zimbabwe : Bulawayo, Mutare Masvingo et Gweru ;
  8. Indépendance du Zimbabwe du Royaume-Uni : 1965.

Plus d’informations sur le Zimbabwe au Portail affaires africains de l’EENI.

Les religions au Zimbabwe :

  1. Le christianisme (75 % des Zimbabwéens) ;
  2. Les religions traditionnelles africaines.

Le Zimbabwe appartient à l’espace économique d’Afrique australe de la civilisation africaine.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Strive Masiyiwa, homme d’affaires zimbabwéen (Zimbabwe) Télécommunications en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le profil économique du Zimbabwe :

  1. La croissance du PIB zimbabwéen : 5,6 % ;
  2. L’inflation du Zimbabwe : 3,9 % ;
  3. La monnaie du Zimbabwe : le dollar et le ZAR (Rand) ;
  4. Les principaux produits d’exportation du Zimbabwe sont le platine, le coton, le tabac, l’or, les ferroalliages, les vêtements.. ;
  5. Les principaux produits importés sont la machinerie, le matériel de transport, les produits manufacturés, les produits chimiques, les carburants, les produits d’alimentation ;
  6. Les principaux marchés d’exportation du Zimbabwe sont la République démocratique du Congo, l’Afrique du Sud, le Botswana, la Chine... ;
  7. Les principaux pays d’importation du Zimbabwe sont l’Afrique du Sud et la Chine ;
  8. Les ressources naturelles du Zimbabwe sont le charbon, le chrome, l’amiante, l’or, le nickel, le platine, les diamants.. ;
  9. Le principal secteur économique est l’exploitation minière (le cuivre, le nickel, l’or...).

Exemple :
Les procédures de dédouanement au Zimbabwe :
Procédures de dédouanement au Zimbabwe

Exemple :
Corridor de croissance Asie-Afrique, Espace économique afro-indo-asiatique, le Kenya, Madagascar, l’Île Maurice, les Seychelles, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe...

Exemple :
Cours Master : commerce international et affaires au Zimbabwe

Exemple :
Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC : Burundi, Comores, RD Congo, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie...

Exemple :
Corridor Le Caire-Gaborone (autoroute transafricaine) : le Botswana, l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Soudan, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Cours transport routier



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page