Diplôme affaires en Europe orientale

EENI- École Supérieure de Commerce International

Diplôme « Faire des affaires en Europe orientale et en Turquie » (éducation à distance).

Affaires en Europe orientale et en Turquie

L’objectif principal du Diplôme à distance « Le commerce international et les affaires en Europe orientale et en Turquie » (20 ECTS) c’est d’offrir une vision globale de l’économie des marchés orientaux de l’Europe (l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie et l’Ukraine) et la Turquie, ainsi que les opportunités d’affaires pour développer un plan d’affaires pour ces pays.

  1. Apprendre à faire des affaires en : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Turquie et l’Ukraine.
  2. Analyser les opportunités d’affaires dans la région.
  3. Savoir comment négocier dans les marchés de l’Europe orientale et de la Turquie.
  4. Analyser les processus d’intégration économique régionale et les accords de libre-échange (ALE) de la région
  5. Analyser le commerce international et l’investissement direct étranger (IDE) dans la région
  6. Élaborer un plan d’affaires pour ces marchés

Outils d’étude du diplôme en Francés + Anglais Europe (Espagnol Europa Oriental  Portugués Europe)

Info EENI Demandez des informations sur le Diplôme

S’adresse à toutes les personnes qui souhaitent se spécialiser dans tous les aspects concernant le commerce international et les affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie.

Partenariat oriental de l’UE

Entre crochets s’indiquent les crédits ECTS

Les unités d’enseignement du Diplôme à distance « Les affaires en Europe orientale et en Turquie » :

1- Les espaces économiques dans la région analysée :

  1. L’espace économique orthodoxe (l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie et l’Ukraine) [2] (PDF)
  2. L’espace économique de l’Eurasie centrale (l’Azerbaïdjan et la Turquie) de la civilisation islamique [2] (PDF)

2- Faire des affaires en Arménie [1] : l’une des économies de la région avec le plus grand degré de liberté économique

3- Faire des affaires en Azerbaïdjan [1] : l’un des pays avec la plus forte croissance économique au monde. L’importance du pétrole.

4- Faire des affaires en Biélorussie [1] : l’État de l’Union avec la Russie.

5- Faire des affaires en Géorgie [1] : une forte croissance économique et des importants investissements étrangers.

6- Faire des affaires en Turquie [3] : un emplacement stratégique entre les marchés eurasiatiques, européens et le Moyen-Orient

7- Faire des affaires en Ukraine [1] : un marché émergent en dépit des tensions avec la Russie.

8- Les relations de l’Union européenne avec les marchés analysés (4 ECTS)

  1. La politique européenne de voisinage
  2. Le partenariat oriental
  3. L'Accord de partenariat Géorgie-UE
  4. L'Accord de partenariat et de coopération Ukraine-UE
  5. UE-Caucase du Sud
  6. La Synergie de la mer Noire
  7. Le Système des préférences généralisées (SPG)
  8. L’Initiative centre-européenne (CEI) : la Biélorussie et l’Ukraine.
  9. L’Union douanière Turquie-Union européenne
  10. Le Partenariat euro-méditerranéen : la Turquie

9- Les accords de libre-échange (ALE) dans la région [2 ECTS] avec :

  1. L’Arménie a un accord de libre-échange avec la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie, le Kazakhstan, la Russie, l’Ukraine, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizistan.
  2. L’Azerbaïdjan a un accord de libre-échange avec la Russie, l’Ukraine, la Géorgie et avec l’Union économique eurasiatique
  3. La Biélorussie a un accord de libre-échange avec la Russie, l’Ukraine et le Kazakhstan
  4. La Géorgie a un accord de libre-échange avec l’Association européenne de libre-échange, la Turquie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Russie, l’Ukraine, le Kazakhstan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan
  5. L’Ukraine dispose des accords de libre-échange avec l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, le Kazakhstan, la Moldavie, l’Association européenne de libre-échange (AELE), la République kirghize, la Serbie, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan.
  6. En plus de l’accord de libre-échange entre la Géorgie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan et la Moldavie
  7. La Turquie dispose des accords avec l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Chili, l’Association européenne de libre-échange (AELE), l'Égypte, la Géorgie, l'Israël, la Jordanie, le Liban, la Macédoine, le Maroc, l’Île Maurice, la Moldavie, le Monténégro, la Palestine, la Serbie, la Tunisie et la Syrie.

10- Les organisations d’intégration économique en rapport avec les pays de l’Europe orientale et la Turquie [2 ECTS]

  1. La Communauté des États indépendants (CEI) : la zone de libre-échange entre l’Arménie, la Biélorussie et l’Ukraine
  2. La Coopération économique de la mer Noire (BSEC) : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie et la Turquie
  3. L’Union économique eurasiatique : l’union douanière entre l’Arménie et la Biélorussie
  4. La Communauté économique eurasienne (EurAsEC) : la Biélorussie. L’Arménie et l’Ukraine sont des pays observateurs
  5. L’Organisation de coopération économique (OCE) : l’Azerbaïdjan et la Turquie
  6. L’Organisation régionale pour la démocratie et le développement économique (GUAM) : la zone de libre-échange entre l’Azerbaïdjan, la Géorgie et l’Ukraine. La Turquie est un pays observateur de la GUAM
  7. L’Azerbaïdjan et la Turquie sont membres :
    1. Le Conseil de coopération des États turcophones
    2. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    3. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI
  8. Le Conseil des États de la mer Baltique

11- D'autres institutions régionales en rapport avec les pays de l’Europe orientale et la Turquie (résumé).

  1. La Commission économique pour l’Europe (CEPE)
  2. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP)
  3. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  4. La Banque européenne d’investissement
  5. Le Partenariat Afrique-Turquie
  6. Le Conseil de coopération régionale

12- Plan d’affaires pour les marchés de l’Europe orientale et la Turquie.

  1. Crédits du Diplôme « les affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie » : 20 ECTS
  2. Les frais du diplôme : 780 euros.
  3. Bourse EENI (École Supérieure de Commerce International) : 20 % de réduction pour les étudiants africains et 10 % pour les étudiants de la diaspora africaine
  4. Durée : 5 mois

Télécharger le programme du cours « Les affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie » (PDF)

Le Diplôme « Les affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie » fait partie...

  1. Masters : affaires internationales, pays BRICS, pays musulmans
  2. Doctorats à distance : marchés islamiques, Europe

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ce master ou doctorat.

Le diplôme « Le commerce international et les affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie » contient des exercices (plan d’affaires) qui sont évalués pour les professeurs afin d’obtenir leur diplôme du cours « Faire des affaires dans les marchés de l’Europe orientale et la Turquie » émis par l’EENI (École Supérieure de Commerce International).

Université U-EENI
Projet : Université U-EENI

Domaine de spécialisation : Europe.

Les principales religions des pays de la région: le christianisme orthodoxe et l’islam

Exemples - affaires en Europe orientale et en Turquie

Accord de partenariat Union européenne-Géorgie

Accord de partenariat Union européenne-Ukraine

Commerce international Afrique-Turquie

Accord de partenariat Union européenne-la Moldavie

Accord de libre-échange Chili-Turquie

Communauté des États indépendants (CEI)

Affaires en Biélorussie

Étudiants EENI en Europe
Étudiants EENI en Europe

Accès aux marchés :
Accès aux marchés Europe orientale

Cours affaires en....



Paix, non terrorismeUniversité U-EENI