EENI École d'Affaires / Business School
Affaires en Ouzbékistan, Tachkent

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Ouzbékistan. Tachkent

  1. L’introduction à la République d’Ouzbékistan (Asie centrale)
  2. L’économie ouzbèke
    1. Le profil économique des provinces de l’Ouzbékistan
    2. Le système financier de l’Ouzbékistan
    3. Le secteur touristique de l’Ouzbékistan
    4. Les six avantages de l’Ouzbékistan à l’économie mondiale
  3. Faire des affaires à Tachkent
  4. Le commerce international (exportations, importations) ouzbek
  5. Les opportunités d’affaires et le potentiel d’investissement en Ouzbékistan
    1. L’industrie du pétrole et du gaz
    2. Le secteur automobile
    3. L’industrie chimique
    4. Le secteur agricole
    5. La fabrication de machines
    6. La biotechnologie
    7. L’industrie pharmaceutique
    8. Les technologies de l’information (TI)
  6. Les réseaux du transport en Ouzbékistan
    1. Étude de cas : les corridors de transport international de l’Ouzbékistan
  7. Étude de cas : l’entreprise SC Uzavtosanoat (Industrie de l’automobile)
  8. L’accès au marché ouzbek
  9. Plan d’affaires pour l’Ouzbékistan

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Ouzbékistan » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Ouzbékistan
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Ouzbékistan
  3. Connaitre les accords de libre-échange de l’Ouzbékistan
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de l’Ouzbékistan avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché ouzbek
  6. Étudier le profil des entreprises ouzbèkes
L’unité d’enseignement (UE) « Les affaires en Ouzbékistan » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires dans les pays musulmans, affaires internationales, commerce international, Asie
  2. Doctorats : affaires islamiques, affaires asiatiques, commerce mondial
  3. Cours : affaires en Eurasie centrale

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

Les documents d’étude de l’unité en Masters affaires internationales FOAD Online en français + Doctorats masters affaires en anglais Uzbekistan Étudier en espagnol master, doctorat, commerce international Uzbekistán.

  1. Les crédits de l’UE « Les affaires en Ouzbékistan » : 1 ECTS - CECT
  2. La durée de la formation : une semaine

Exemple de l’UE - Le commerce international et les affaires en Ouzbékistan :

Corridor de transport et Transit, Accord d'Ashgabat : l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’UE (Faire des affaires en Ouzbékistan).

L’Ouzbékistan : l’oasis commerciale de l’Asie centrale.

La Route de la soie Chine-Europe et l’Ouzbékistan

  1. Le Corridor économique Almaty-Bichkek
  2. Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
  3. Le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat
  4. Le Corridor de transport transcaspien (Corridor Central)
  5. Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie
  6. Le Corridor de Transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA)
  7. Le Corridor économique Chine-Pakistan
  8. Le Corridor économique Chine-Asie Centrale-Asie de l’Ouest
  9. Accès au
    1. Corridor chemin de fer-route Islamabad-Téhéran-Istanbul (ITI-ECO)
    2. Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli)
    3. Corridor Inde-Chabahar (Iran)-Afghanistan
    4. Corridor de transport Kirghizistan-Tadjikistan-Afghanistan-Iran (KTAI -ECO)
    5. Chemin de fer transsibérien (Russie, Mongolie, Chine, Corée du Nord)
    6. Corridor international de transport Nord-Sud (Inde, Russie)

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de l’Ouzbékistan

  1. L’Ouzbékistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale
  2. L’accord de libre-échange (ALE) avec la République kirghize
  3. La Communauté des États indépendants (CIS)
  4. L’Organisation de coopération économique (ECO)
  5. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
  6. Le Programme de coopération économique régionale de l’Asie centrale (CAREC)
  7. L’accord de libre-échange (ALE) avec l’Union économique eurasiatique (UEEA) - Pays observateur
  8. Le Système de préférences commerciales de l’OCI
  9. Le Conseil de coopération des États turcophones

La facilitation des échanges

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) (processus d’accession en cours)
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC)
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago)
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée (CKR)
  5. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU)
  6. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre)
  7. La Convention internationale sur l’harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières (UNECE)
  8. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD)
  9. L’Union Internationale des Transports Routiers (IRU)
    1. La Convention TIR
    2. Le Code sur l’arrimage sécurisé des charges sur les véhicules routiers

Les organisations islamiques :

  1. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC)
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce
  2. La Banque islamique de développement (BID)
  3. Les Fonds arabes pour le développement
  4. Le Dialogue Ouzbékistan - Moyen-Orient (AMED)

Les organisations commerciales et économiques asiatiques :

  1. Le Forum de Boao pour l’Asie
  2. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP)
  3. La Banque asiatique de développement (BAD)
  4. Le Plan de Colombo
  5. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM)
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN)
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED)
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI)
  3. Le Fonds monétaire international (FMI)
  4. Ouzbékistan-Union européenne : la Banque européenne d’investissement (BEI)
  5. La Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (UNECE)
  6. ...

La République d’Ouzbékistan :

  1. L’Ouzbékistan est le plus grand pays de l’Asie centrale
  2. L’Ouzbékistan dispose d’un emplacement stratégique dans la région
  3. L’Ouzbékistan est très riche en ressources naturelles et humaines
  4. La République d’Ouzbékistan comprend de douze provinces et la République autonome de Qoraqalpoghiston
  5. L’Ouzbékistan est devenue indépendant de l’URSS en 1991
  6. L’Ouzbékistan est un pays enclavé
  7. Les frontières de l’Ouzbékistan : l’Afghanistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et le Turkménistan
  8. La superficie d’Ouzbékistan : 447 400 kilomètres carrés
  9. La population ouzbèke : 29 millions d’habitants (le troisième des pays de la Communauté des États indépendants)
  10. La capitale de l’Ouzbékistan : Tachkent
  11. La langue de l’Ouzbékistan officielle : l’Ouzbek.
    1. Le russe est également utilisé comme lingua franca

Programme de coopération économique régionale pour l'Asie centrale (CAREC)

La principale religion de l’Ouzbékistan : l’islam (90 % de la population ouzbèke)

Corridor international de Transport Nord-Sud (Inde, Russie) l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ukraine

L’Ouzbékistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique.

Organisation de coopération de Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, la République kirghize, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan

L’économie de l’Ouzbékistan.

Commerce international et affaires en Ouzbékistan

  1. La croissance du PIB ouzbek : 8,1 %
  2. Les services : 54 % du PIB
  3. Les principaux secteurs économiques ouzbeks sont les produits industriels, les produits agricoles, les matériaux de construction, la distribution..
  4. Les principaux ressources naturelles ouzbeks sont les minéraux (le pétrole et le gaz) et les produits agricoles
  5. Importantes réserves de cuivre, d’or (quatrième réserve plus grande au monde), d’uranium, tungstène...
  6. La monnaie d’Ouzbékistan : le Soum ouzbek
  7. L’inflation ouzbèke : 6,1 %
  8. 1 million d’emplois créés en 2014

Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA : l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Roumanie, le Tadjikistan, la Turquie, l’Ukraine et l’Ouzbékistan

Corridor économique Almaty-Bichkek : le Kazakhstan et le Kirghizistan

Corridor de transport transcaspien (Corridor Central) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Le commerce international de l’Ouzbékistan.

  1. Les exportations de biens d’Ouzbékistan (% du PIB) : 23 %
  2. Les importations de biens (% du PIB) : 23,6 %
  3. Les exportations des services (% du PIB) : 4,4 %
  4. Les importations des services (% du PIB) : 1,4 %
  5. Les entrées d’IDE (% du PIB) : 1,3
  6. Les principaux marchés d’exportation ouzbeks sont la Chine, la Russie, le Kazakhstan, la Turquie et le Bangladesh
  7. Les principaux fournisseurs d’Ouzbékistan : la Chine, la Russie, la Corée du sud, le Kazakhstan, l’Allemagne et la Turquie

Route de la soie (Transport Chine-Europe) Initiative de transports terrestres eurasiatiques

Corridor économique Chine (Région autonome ouïghoure du Xinjiang)-Pakistan. Nouvelle Route de la soie

Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli)

Corridor économique Chine-Asie Centrale-Ouest, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Iran et la Turquie

Corridor chemin de fer-route Islamabad-Téhéran-Istanbul : la Turquie, l’Iran et le Pakistan

Corridor de transport Kirghizistan-Tadjikistan-Afghanistan-Iran



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page