EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Ouzbékistan



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Ouzbékistan. Tachkent

  1. L’introduction à la République d’Ouzbékistan (Asie centrale) ;
  2. L’économie ouzbèke
    1. Le profil économique des provinces de l’Ouzbékistan ;
    2. Le système financier de l’Ouzbékistan ;
    3. Le secteur touristique de l’Ouzbékistan ;
    4. Les six avantages de l’Ouzbékistan à l’économie mondiale.
  3. Faire des affaires à Tachkent ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) ouzbek ;
  5. Les opportunités d’affaires et le potentiel d’investissement en Ouzbékistan
    1. L’industrie du pétrole et du gaz ;
    2. Le secteur automobile ;
    3. L’industrie chimique ;
    4. Le secteur agricole ;
    5. La fabrication de machines ;
    6. La biotechnologie ;
    7. L’industrie pharmaceutique ;
    8. Les technologies de l’information (TI).
  6. Les réseaux du transport en Ouzbékistan
    1. Étude de cas : les corridors de transport international de l’Ouzbékistan.
  7. Étude de cas : l’entreprise SC Uzavtosanoat (Industrie de l’automobile) ;
  8. L’accès au marché ouzbek ;
  9. Plan d’affaires pour l’Ouzbékistan.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Ouzbékistan » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Ouzbékistan ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Ouzbékistan ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange de l’Ouzbékistan ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de l’Ouzbékistan avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché ouzbek ;
  6. Étudier le profil des entreprises ouzbèkes.

Exemple :
Corridor de transport et Transit, Accord d'Ashgabat : l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Cours : affaires en Eurasie centrale

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « Les affaires en Ouzbékistan » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires islamiques, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude de l’unité en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Uzbekistan Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Uzbekistán.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires en Ouzbékistan » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Commerce international et affaires en Ouzbékistan.

L’Ouzbékistan : l’oasis commerciale de l’Asie centrale.

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

Exemple :
Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA : l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Roumanie, le Tadjikistan, la Turquie, l’Ukraine et l’Ouzbékistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de l’Ouzbékistan.

  1. L’Ouzbékistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale ;
  2. La Communauté des États indépendants (CIS) ;
  3. L’Organisation de coopération économique (ECO) ;
  4. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ;
  5. Le Programme de coopération économique régionale de l’Asie centrale (CAREC) ;
  6. L’accord de libre-échange Ukraine-Ouzbékistan ;
  7. L’accord de libre-échange (ALE) Russie-Ouzbékistan ;
  8. L’accord de libre-échange Kirghizistan-Ouzbékistan ;
  9. L’accord de libre-échange (ALE) avec l’Union économique eurasiatique (UEEA) - Pays observateur ;
  10. Le Système de préférences commerciales de l’OCI ;
  11. Le Conseil de coopération des États turcophones.

Exemple :
Programme de coopération économique régionale pour l'Asie centrale (CAREC)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Corridor économique Almaty-Bichkek : le Kazakhstan et le Kirghizistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC) ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce.
  2. La Banque islamique de développement (BID) ;
  3. Les Fonds arabes pour le développement ;
  4. Le Dialogue Ouzbékistan - Moyen-Orient (AMED).

Exemple :
Zone de libre-échange (CISFTA) de la Communauté des États indépendants

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Les organisations commerciales et économiques asiatiques :

  1. Le Forum de Boao pour l’Asie ;
  2. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) ;
  3. La Banque asiatique de développement (BAD) ;
  4. Le Plan de Colombo ;
  5. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  4. Ouzbékistan-Union européenne : la Banque européenne d’investissement (BEI) ;
  5. La Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (UNECE) ;
  6. ...

Exemple :
Organisation de coopération de Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, la République kirghize, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan

La République d’Ouzbékistan :

  1. L’Ouzbékistan est le plus grand pays de l’Asie centrale ;
  2. L’Ouzbékistan dispose d’un emplacement stratégique dans la région ;
  3. L’Ouzbékistan est très riche en ressources naturelles et humaines ;
  4. La République d’Ouzbékistan comprend de douze provinces et la République autonome de Qoraqalpoghiston ;
  5. L’Ouzbékistan est devenue indépendant de l’URSS en 1991 ;
  6. L’Ouzbékistan est un pays enclavé ;
  7. Les frontières de l’Ouzbékistan : l’Afghanistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et le Turkménistan ;
  8. La superficie d’Ouzbékistan : 447 400 kilomètres carrés ;
  9. La population ouzbèke : 29 millions d’habitants (le troisième des pays de la Communauté des États indépendants) ;
  10. La capitale de l’Ouzbékistan : Tachkent ;
  11. La langue de l’Ouzbékistan officielle : l’Ouzbek.
    1. Le russe est également utilisé comme lingua franca.

La principale religion de l’Ouzbékistan : l’islam (90 % de la population ouzbèke).

L’Ouzbékistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique.

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

L’économie de l’Ouzbékistan.

  1. La croissance du PIB ouzbek : 8,1 % ;
  2. Les services : 54 % du PIB ;
  3. Les principaux secteurs économiques ouzbeks sont les produits industriels, les produits agricoles, les matériaux de construction, la distribution. ;
  4. Les principaux ressources naturelles ouzbeks sont les minéraux (le pétrole et le gaz) et les produits agricoles ;
  5. Importantes réserves de cuivre, d’or (quatrième réserve plus grande au monde), d’uranium, tungstène.. ;
  6. La monnaie d’Ouzbékistan : le Soum ouzbek ;
  7. L’inflation ouzbèke : 6,1 % ;
  8. 1 million d’emplois créés.

Commerce international et affaires en Ouzbékistan

Exemple :
Corridor de transport transcaspien (Corridor Central) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international de l’Ouzbékistan.

  1. Les exportations de biens d’Ouzbékistan (% du PIB) : 23 % ;
  2. Les importations de biens (% du PIB) : 23,6 % ;
  3. Les exportations des services (% du PIB) : 4,4 % ;
  4. Les importations des services (% du PIB) : 1,4 % ;
  5. Les entrées d’IDE (% du PIB) : 1,3 ;
  6. Les principaux marchés d’exportation ouzbeks sont la Chine, la Russie, le Kazakhstan, la Turquie et le Bangladesh ;
  7. Les principaux fournisseurs d’Ouzbékistan : la Chine, la Russie, la Corée du sud, le Kazakhstan, l’Allemagne et la Turquie.

Exemple :
Corridor économique Chine-Asie Centrale-Ouest, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Iran et la Turquie



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page