EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Belgique, Bruxelles



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - le commerce international et les affaires en Belgique. Bruxelles.

  1. L’introduction au Royaume du Belgique (Union européenne) ;
  2. L’économie belge ;
  3. Les affaires à Bruxelles : le centre politique de l’Union européenne ;
  4. Le commerce international belge ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Belgique ;
  6. L’accès au marché belge ;
  7. Le plan d’affaires pour la Belgique.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires en Belgique » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international belge ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires sur le marché belge ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Belgique avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange de la Belgique en tant que membre de l’Union européenne (UE) ;
  5. Élaborer un plan d’affaires pour le marché belge.

Exemple :
Corridor de transport Atlantique (Portugal-Espagne-France-Allemagne)

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires dans les pays de l’UE

Étudiants Europe France Belquique, Master / Doctorat, affaires

L’UE « Le commerce international et les affaires en Belgique » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires européennes, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Belgium Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Bélgica Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Bélgica.

  1. Crédits de l’UE « Commerce international et affaires en Belgique » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Belgique (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Adaptation du master et du doctorat en affaires internationales pour les étudiants belges.

Commerce international et affaires en Belgique.

Formation online : Corridors de transport européens

Formation online (cours, master, doctorat) : Relations internationales de l’Union européenne

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Belgique.

  1. La Belgique et l’espace économique européen ;
  2. L’Union européenne (UE)
    1. Le marché unique de l’Union européenne ;
    2. L’Union douanière de l’UE ;
    3. La Directive « services » du marché intérieur de l’UE ;
    4. Le marché unique numérique européen ;
    5. L’Union économique et monétaire (UEM) ;
    6. La Banque centrale européenne (BCE) ;
    7. En tant que membre de l’Union européenne, la Belgique est bénéficiaire des accords de libre-échange de l’UE avec l’Algérie, le Maroc, le Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED), le partenariat stratégique UE-Afrique, l’Union douanière d’Afrique australe (SACU), la Côte d’Ivoire, la Tunisie, l’Afrique du Sud, la Corée du Sud, l’Inde, Mexique, le Canada, le Chili etc. outre de l’Union douanière avec la Turquie.
  3. Le Conseil des États de la mer Baltique (CBSS).

Formation online (cours, master, doctorat) : Marché unique de l’Union européenne

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

La facilitation des échanges.

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF) ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI) ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG) ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE).
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC) ;
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago) ;
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée (CKR).
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) ;
    2. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre) ;
  7. La Convention internationale sur l’harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières (UNECE) ;
  8. La Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route (CMR, NU) ;
  9. L’Union Internationale des Transports Routiers (IRU)
    1. La Convention TIR ;
    2. Le Code sur l’arrimage sécurisé des charges sur les véhicules routiers.
  10. La Chambre de commerce internationale (CCI) ;
  11. La Convention COTIF (transport ferroviaire) ;
  12. Les Règles uniformes concernant le contrat de transport international ferroviaire (CIM, CIT) ;
  13. La Chambre internationale de la marine marchande (ICS) ;
  14. Les Règles de Rotterdam (non membre).

Formation online (cours, master, doctorat) : L’Union européenne et ses institutions

Les organisations commerciales et économiques européennes :

  1. L’Union européenne (UE)
    1. La Commission européenne ;
    2. Le Comité économique et social européen ;
    3. La Banque européenne d’investissement (BEI) ;
    4. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).
  2. La Commission économique pour l’Europe (CEPE) ;
  3. Le Groupe d’États contre la corruption (GRECO) ;
  4. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ;
  3. La Banque mondiale (BM) ;
  4. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  5. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  6. Le Dialogue Asie-Europe (ASEM) ;
  7. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  8. La Banque asiatique de développement (BAD) ;
  9. La Banque interaméricaine de développement (BID).

Exemple :
Marché unique de l'UE (France, Belgique)

Le Royaume du Belgique (Europe).

  1. La capitale belge : Bruxelles ;
  2. La langue officielle belge : le français, le néerlandais et l’allemand ;
  3. La superficie de la Belgique : 30 528 kilomètres carrés ;
  4. La population belge : 11,2 millions d’habitants ;
  5. Le type de gouvernement : monarchie parlementaire fédérale ;
  6. Les frontières de la Belgique : l’Allemagne, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas ;
  7. La Belgique est devenue indépendante des Pays-Bas en 1830 ;
  8. La République démocratique du Congo est devenue indépendante de la Belgique en 1960 ;
  9. La République de Burundi et le Rwanda sont devenus indépendants de la Belgique en 1962.

La religion en Belgique : le catholicisme (christianisme).

La Belgique appartient à la civilisation chrétienne occidentale (espace économique européen).

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Accord économique Union européenne (France, Belgique)-Canada

L’économie de la Belgique.

  1. La siège de l’Union européenne est à Bruxelles, l’un des plus grands lobbies au monde ;
  2. Le PIB belge (nominal) : 338 000 millions d’euros ;
  3. Le PIB par habitant de la Belgique : 42.793 dollars ;
  4. Récession économique en 2009 ;
  5. La Belgique manque de ressources naturelles ;
  6. La monnaie de la Belgique : Euro (1999) ;
  7. La Belgique est membre de l’Union européenne depuis 1958
    1. Le Parlement européen ;
    2. Le Conseil européen ;
    3. La Commission européenne.
  8. L’industrie belge se place surtout à Flandre (nord de la Belgique) ;
  9. L’entreprise "Unitel International Holdings BV" de la femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos est à Bruxelles.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international belge.

  1. Le 75 % du commerce international belge se réalise avec les pays de l’Union européenne ;
  2. Les principaux fournisseurs de la Belgique sont l’Allemagne, les Pays-Bas et la France (et les principales destinations de ses exportations) ;
  3. Les principaux produits exportés sont les diamants, la machinerie, les produits chimiques, les produits alimentaires ;
  4. Le port d’Anvers est le deuxième plus grand de l’Europe.

Exemple :
Corridor de transport Mer du Nord-Méditerranée (Irlande, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, France)

Exemple :
Accord d’association Union européenne (France, Belgique...)-Liban



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page