EENI École d'Affaires / Business School
Zone économique du Pan-Golfe de Beibu

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Zone économique du Pan-Golfe de Beibu (Chine-ASEAN)

  1. L’introduction à la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu
  2. Les pays de la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu : la Chine, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, l’Indonésie, les Philippines et le Brunei
  3. Les principales caractéristiques de la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu
  4. La zone économique pan-golfe de Beibu dans le cadre de la Nouvelle Route de la soie.
  5. La coopération entre l’ASEAN et la Chine : "Un axe, deux ailes"
    1. La zone de libre-échange de l’ASEAN
    2. Le Corridor économique Nanning-Singapour
    3. La Sous-région du Grand Mékong (GMS)
    4. Le Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Exemple : Zone économique du Pan-Golfe de Beibu
Zone économique du Pan-Golfe de Beibu (Chine, ASEAN)

Accord de libre-échange Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)-Chine





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description - Zone économique du Pan-Golfe de Beibu.

Fondée en juillet 2006, la zone économique Pan-Golfe de Beibu est composée de :

  1. La Chine (Région autonome de Guangxi Zhuang, provinces de Guangdong et Hainan)
    1. Accès a Guangdong, le e delta de la rivière des Perles, Hong Kong et Macao
  2. Brunei Darussalam
  3. Les Philippines
  4. L’Indonésie
  5. La Malaisie
  6. Singapour
  7. Le Vietnam

Le Cambodge, le Laos, le Myanmar et la Thaïlande (tous ils membres de l’ASEAN) ne font pas partie de la Zone économique du Golfe Pan-Beibu.

La Zone économique du Pan-Golfe de Beibu est un nouveau schéma de coopération sous-régionale Chine-ASEAN

Les objectifs de la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu sont :

  1. Promouvoir le développement industriel de la région
  2. Améliorer les infrastructures de transport et de logistique
  3. Promouvoir le tourisme régional.
  4. Établir des relations amicales entre la Chine et l’Asie du Sud-Est

La Zone économique du Pan-Golfe de Beibu est incluse dans la nouvelle Route de la soie.

Route de la soie (Transport Chine-Europe) Initiative de transports terrestres eurasiatiques

Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Les communautés économiques régionales asiatiques liées avec la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu

  1. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)
    1. La communauté économique de l’ASEAN
    2. La zone de libre-échange de l’ASEAN
    3. La Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) : le Cambodge, le Laos, Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam
    4. Le Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande (IMT-GT) : la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie
    5. La zone de croissance de l’ASEAN (BIMP-EAGA) : Brunei Darussalam, la Malaisie, l’Indonésie, les Philippines
    6. La Commission du Mékong : le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam
  2. La Chine est membre de :
    1. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
    2. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD)
    3. Le Programme de coopération économique régionale pour l’Asie centrale (CAREC)
  3. La sous-région du Grand Mékong : le Cambodge, la Chine, le Laos, Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam
  4. Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA)
    1. L’Asie : l’Australie, le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, la Malaisie, Singapour, le Sri Lanka, la Thaïlande
    2. L’Afrique : l’Afrique du Sud, les Comores, le Kenya, Madagascar, l’Île Maurice, le Mozambique, les Seychelles, la Tanzanie
    3. Le Moyen-Orient : les Émirats arabes unis (ÉAU), l’Oman et le Yémen
  5. Accord commercial Asie-Pacifique (APTA) : le Bangladesh, la Chine, l’Inde, la Corée du Sud, le Laos, la Mongolie et Sri Lanka
  6. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) : l’Australie, le Brunei Darussalam, le Canada, la Corée du Sud, le Chili, la République populaire de Chine, les États-Unis, Hong Kong, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, la Chine Taipei, la Thaïlande, le Vietnam
    1. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP)

Grand Mékong : Cambodge, Chine, Laos, Myanmar, Thaïlande, Vietnam (exportations, importations)

Accès au Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar

Les accords de libre-échange liés avec les pays de la Zone économique du Pan-Golfe de Beibu

  1. ASEAN
    1. Les accords de libre-échange de l’ASEAN : Union européenne, Australie, Corée, Japon, Inde, Pakistan, Russie, Canada, États-Unis
    2. Les accords de libre-échange (ALE) de Singapour : ASEAN, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Panama, Jordanie...
    3. Les accords de la Thaïlande : Thaïlande, Nouvelle-Zélande
    4. L’Indonésie a un accord commercial avec l’Inde
  2. Les accords de libre-échange (ALE) de la Chine : APEC, Union européenne, Afrique-BRICS, Pérou, Costa Rica, ASEAB, Pakistan, Nouvelle-Zélande, Singapour...

Les principales institutions asiatiques liées avec la Zone économique du Golfe de Beibu

  1. Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (ESCAP)
  2. Banque asiatique développement

Les principales institutions islamiques liées avec la Zone économique du Golfe de Beibu

  1. Organisation de la coopération islamique (OCI)
  2. Banque islamique de développement (BID)

Les principales religions de la région de la Zone économique du Golfe Pan-Beibu sont :

  1. Islam
  2. Bouddhisme
  3. Confucianisme
  4. Taoïsme

La Zone économique du Pan-Golfe de Beibu appartient au :

  1. L’espace économique de la civilisation sinique
  2. L’espace économique de la civilisation bouddhiste

Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page