EENI École d'Affaires / Business School

Affaires à Singapour


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires à Singapour.

  1. L’introduction à Singapour (Asie du Sud-Est) ;
  2. L’économie singapourienne
    1. Les avantages de Singapour. ;
    2. La marque « Fabriqué à Singapour » ;
    3. Les secteurs clés de l’industrie singapourienne.
  3. Le commerce international (exportations, importations) singapourien ;
  4. L’investissement direct étranger (IDE) à Singapour
    1. La mise en place à Singapour.
  5. Étude de cas :
    1. Hyflux ;
    2. Temasek.
  6. L’accès au marché singapourien ;
  7. Le plan d’affaires pour Singapour.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires à Singapour » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires à Singapour ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Singapour ;
  3. Comprendre le rôle de Singapour en tant que passerelle vers les marchés de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) de Singapour ;
  5. Analyser les relations commerciales (exportations, importations) de Singapour avec le pays de l’étudiant ;
  6. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché singapourien ;
  7. Étudier le profil des entreprises singapouriennes.

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Exemple :
Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires à Singapour » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, affaires en Asie.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Diplôme (DU) : affaires marchés de l’ASEAN.

Cours : Confucianisme, taoïsme et affaires.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Singapore Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Singapur.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires à Singapour » : 3
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : trois semaines.

Commerce international et affaires à Singapour.

Singapour est la deuxième économie la plus compétitive au monde et la petite économie la plus compétitive au monde.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de Singapour avec...

  1. Singapour appartient à l’espace économique bouddhiste ;
  2. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)
    1. Singapour est membre de la zone de libre-échange de l’ASEAN et de la communauté économique de l’ASEAN ;
    2. Les accords de libre-échange (ALE) de l’ASEAN
      1. L’Accord ASEAN-Canada ;
      2. Chine-Singapour ;
      3. L’accord de libre-échange Singapour-Australie ;
      4. Singapour-Inde ;
      5. Singapour-Union européenne (UE) ;
      6. Singapour-Japon ;
      7. Singapour-Corée ;
      8. Russie-ASEAN ;
      9. ASEAN-Pakistan ;
      10. Singapour - États-Unis.
  3. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) ;
  4. Le Partenariat régional économique global (RCEP) ;
  5. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) ;
  6. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC) ;
  7. L’accord de libre-échange Singapour et l’Association européenne de libre-échange (AELE) ;
  8. L’accord de libre-échange Union européenne-Singapour ;
  9. L’accord de libre-échange (ALE) États-Unis-Singapour ;
  10. L’accord de coopération économique Inde-Singapour ;
  11. L’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Australie ;
  12. L’accord de libre-échange (ALE) Corée du Sud-Singapour ;
  13. L’accord de libre-échange (ALE) Jordanie-Singapour ;
  14. L’accord de libre-échange (ALE) Panama-Singapour ;
  15. L’accord de libre-échange (ALE) Pérou-Singapour ;
  16. L’accord de libre-échange (ALE) Japon-Singapour ;
  17. L’accord de libre-échange (ALE) Nouvelle-Zélande-Singapour ;
  18. L’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Taiwan ;
  19. L’accord de libre-échange (ALE) Costa Rica-Singapour ;
  20. L’accord de libre-échange (ALE) Turquie-Singapour ;
  21. L’accord de libre-échange (ALE) du Conseil de coopération du Golfe (CCG)-Singapour ;
  22. L’accord de libre-échange Chine-Singapour ;
  23. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - Singapour ;
  24. L’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA) ;
  25. L’Alliance du Pacifique - pays candidat.

Exemple :
Accord de libre-échange Chine-Singapour

Exemple :
ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-est) Communauté économique ASEAN. Zone libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Exemple :
APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

La République de Singapour (Asie) :

  1. La capitale de Singapour : la ville de Singapour ;
  2. La population singapourienne : 5,5 millions d’habitants ;
  3. La superficie singapourienne : 719,1 kilomètres carrés ;
  4. Singapour a quatre langues officielles : l’anglais, le malais, le mandarin et le tamoul ;
  5. 74 % de la population singapourienne est d’origine chinoise, 13 % sont malais et 9 % Indiens ;
  6. Le type de gouvernement de Singapour : République parlementaire constitutionnelle unitaire ;
  7. L’indépendance singapourienne : 1963 (Royaume-Uni).

Les religions à Singapour :

  1. Le bouddhisme (33 %) ;
  2. Le christianisme (18 %) ;
  3. L’islam (15 %) ;
  4. Le taoïsme (11 %) ;
  5. 6 % de la population singapourienne est hindouiste ;
  6. Singapour a une influence majeure sur la culture confucéenne.

Singapour appartient à l’espace économique bouddhiste / civilisation sinique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Exemple :
Zone économique du Pan-Golfe de Beibu (Chine, ASEAN)

L’économie singapourienne.

La République de Singapour occupe les premiers lieus internationaux et régionaux en rapport aux affaires : le risque politique, la productivité, la qualité de vie, les perspectives de bénéfices, la liberté économique...

  1. Singapour est la deuxième économie la plus compétitive au monde. La mesure de la compétitivité se fonde sur quatre catégories qui mesurent l’activité économique, l’efficacité du gouvernement, l’efficacité patronale ainsi que les infrastructures ;
  2. En matière de petites économies (population en dessous de 20 millions d’habitants), Singapour est la plus petite économie compétitive au monde ;
  3. Le rapport mondial de la compétitivité mondiale, élaboré par le Forum économique mondial, classe a Singapour dans la septième position dans son classement mondial de compétitivité et à la neuvième position dans le classement de la compétitivité patronale ;
  4. L’économie de Singapour est classée 87,4 % libre (Héritage), est la deuxième économie la plus libre au monde. Sa ponctuation totale est légèrement plus haute que l’année précédente, ce qui reflète l’amélioration de résultats dans cinq des dix paramètres analysés pour élaborer cet indice ;
  5. Singapour occupe la deuxième place des trente pays de la région Asie-Pacifique et sa ponctuation totale est beaucoup plus haute que la moyenne régionale ;
  6. Singapour est le leader mondial dans les dix facteurs de la liberté économique avec laquelle on élabore cet indice de liberté économique ;
  7. 26 000 compagnies internationales se sont installées à Singapour ;
  8. Un tiers des compagnies FT500, avec siège en Asie, ont choisi Singapour comme siège central ;
  9. La monnaie singapourienne : le Dollar de Singapour (SGD) ;
  10. Le PIB singapourien par secteur
    1. Les services : 75 % ;
    2. L’industrie : 25 %.

Avec un point de vue dans l’innovation et la recherche et le développement, le secteur de la manufacture de Singapour a constamment augmenté la contribution de son produit intérieur brut durant la dernière décennie, en dépassant 27 %. En 2018, l’industrie compte doubler la production de manufactures et la valeur ajoutée tandis qu’elle maintiendra le quota d’une 25 % du produit intérieur brut.

Hyflux Compagnie limitée a commencé en 1989 comme Hydrochem, une entreprise commerciale de distribution de systèmes de traitement d’eau a Singapour, la Malaisie et Indonésie et plus tard, la Chine. Maintenant, Hyflux a une capitalisation de marché supérieur à des milliards de dollars. Elle est reconnue comme le leader en Asie dans son secteur. Elle développe ses activités à Singapour, en Chine, au Moyen-Orient, au Afrique du Nord et en Inde.

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Association européenne de libre-échange (AELE) Suisse

Exemple :
Accord de libre-échange Panama-Singapour

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international singapourien :

  1. Dans le cadre du Système généralisé de préférences (SGP), les produits exportés pour Singapour sont admis en franchise de droits de douane ou assujettis à des droits réduits sur les marchés de la Biélorussie, du Canada, de la Fédération de Russie, de la Hongrie, de la Norvège, de la Slovaquie et de la République tchèque ;
  2. Singapour ne bénéficie plus du schéma SGP du Japon depuis avril 2000 (gradation) ;
  3. Par ailleurs, les accords de préférences (réciproques) avec l’île Maurice dans le cadre du régime de préférences du Commonwealth ;
  4. On ne dispose pas de statistiques sur la valeur annuelle des produits importés ou exportés pour Singapour dans le cadre du SGP ou des préférences du Commonwealth ;
  5. Les principales exportations de Singapour sont l’électronique, les produits chimiques et les services ;
  6. Les principaux partenaires commerciaux de Singapour sont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Japon, Hong Kong, la Corée du Sud, Taïwan, la Chine, l’Arabie saoudite, les États-Unis et l’Australie.

Les accords finalisés / signés : le Costa Rica, le Conseil de coopération du Golfe.

Les accords en cours / négociations : le Canada, le Mexique, le Pakistan, l’Ukraine.

Exemple :
Accord de libre-échange Inde-Singapour

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Pérou

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Australie

Exemple :
Accord de libre-échange Panama-Singapour

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Japon

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour - Nouvelle-Zélande

Exemple :
Accord de libre-échange États-Unis - Singapour

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Jordanie

Exemple :
Accord de libre-échange Singapour-Australie


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page